Les projets de schémas départementaux de coopération intercommunale préparés dans le prolongement de la loi NOTRe qui impose le relèvement du seuil démographique des EPCI à 15.000 habitants sont loin de faire l’unanimité.

http://www.lagazettedescommunes.com/421565/interco-pluie-davis-negatifs-sur-les-schemas-des-prefets/

La dernière livraison de La Gazette se fait l’écho de ces protestations exprimées par nombre de maires qui ne s’y retrouvent pas dans les projets présentés par certains Préfets. Et les exemples retenus par l’hebdomadaire sont loin d’être exhaustifs. En Ille et Vilaine également, des maires se mobilisent contre le projet de schéma, en impliquant les habitants qui ne sont pas les derniers à exprimer leur solidarité avec leurs élus.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/carte-intercommunale-un-comite-citoyen-avec-les-communes-la-bouexiere-3816160

Élus et Préfets disposent encore d’un peu de temps pour aboutir à des accords satisfaisants pour tout le monde; l’essentiel étant que les territoires puissent trouver dans ces reconfigurations spatiales les élements de gouvernance et de mobilisation de leurs ressources favorables à leur développement équilibré.

Nul doute que les modalités de résolution de ces crispations, conflits, désaccords, …auront un effet sur les éventuels projets de communes nouvelles, à l’égard desquelles les élus et populations seront pus ou moins favorables selon que le SDCI aura ou non pris en considération leurs aspirations.

Vent de grogne sur les projet de SDCI

Une pensée sur “Vent de grogne sur les projet de SDCI

Répondre à forum automobile Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *